ARTA, la lettre du Coordinateur Général

Bien le bonjour à tous les amateurs d’art et de melting-pot culturels.

Voici enfin venu le temps d’inaugurer une nouvelle route, un nouveau chemin artistique puisé dans les rencontres animées et les vernissages bruyants émetteurs de mille et une idées éphémères, l’art dans toute la splendeur de ses paradoxes.

ELLE, l’ARTA, notre première Rencontre Internationale d’Art Contemporain d’Alger a toujours été discutée, raillée, ironisée ou même mort-née, on l’a toujours évoquée cette idée, elle a toujours existée dans nos cœurs et dans nos esprits.

ELLE, est là, enfin devant nous, tangible et colorée.

ELLE, est enfin née cette rencontre, fille de toutes nos espérances, et de nos vœux les plus chers d’organiser, de créer ensemble et de réunir quelques plasticiens du monde pour échanger, montrer, discuter autour de la thématique artistique actuelle dans toute sa complexité.

ELLE, est enfin là, dans son berceau béni par les partenaires nombreux qui ont décidés de la faire vivre grâce à une énergie commune à tous les amoureux de belles images et d’esthétique féconde.

Cette première rencontre d’Art contemporain que l’on a choisi de décliner en foire internationale, se verra accueillir quelques 39 pays, avec un artiste invité pour chaque nation, le tout dans une immense fête, réalisée avec des rencontres artistiques, des projections de films dédiés à la chose artistique, des conférences de haut niveau sur le sujet culturel, des expositions thématiques en arts plastiques en accord avec l’évènement principal, avec des workshops et master-class dédiés à la production artistique in-vivo.

Le tout dans un climat propice à l’émergence de jeunes talents en priorité.

La fête durera cinq jours courts

Ils peuvent sembler éphémères, comme dans les plus belles célébrations.

Mais ELLE aura le vœu-pieu de rester pérenne dans ce qu’elle aura produit de sens et d’esthétique, en se voulant et pourquoi-pas, un catalyseur de la nouvelle création continentale, le rêve est permis, l’Art permet de le réaliser, n’est-ce pas !!!???

Le Coordinateur Général de l’ARTA, Lyès Khelifati